Dessinatrice artistique, comment devenir dessinateur, études et métiers

Comment devenir dessinatrice professionnelle ?

J’ai toujours eu beaucoup de mal à savoir ce que je voulais faire. Et à 18 ans, quand est venu le temps de faire un choix de formation et de travail, ça a été pour moi un sacré dilemme. Et oui, l’orientation au lycée, c’est pas vraiment ça (et au collège non plus d’ailleurs). Mais finalement, quelques mois avant de passer le bac, j’ai fait mon choix ! Je voulais devenir dessinatrice. Et je vais tout vous raconter sur ma formation et mes cours dans cet article.

Le parcours à suivre pour devenir dessinatrice 

Il y a bien sûr quelques pré-requis : tout d’abord, aimer le dessin. Faire des études de design, c’est bien, mais si vous êtes passionnée par vos cours, ça marchera beaucoup mieux ! Commencez par vous entrainez régulièrement à dessiner des natures mortes ou alors créer un dessin selon votre imagination. Personnellement j’ai fait beaucoup d’exercices de dessin, de photos de mode, de création de vidéo, mais aussi de peinture. Et oui, pour devenir dessinatrice, il faut beaucoup de travail !

Quelles études faut-il faire pour devenir dessinatrice ?

Pas de secrets, si vous aimez le dessin et souhaitez devenir dessinatrice, vous devrez passer par une école d’Art et sa formation ! Si vous êtes débutant, il vous faut en effet apprendre de nombreux fondamentaux pour devenir un professionnel.

Peut-on devenir dessinatrice sans diplôme ?

Il est quand même possible d’exercer ce métier en tant qu’autodidacte mais vous devrez sans doute commencer par une période de Freelance pour faire vos preuves. Les gens auront besoin de voir vos dessins avant de vous faire confiance, vous devrez peut-être abattre plus de travail qu’en ayant une formation en poche.
Par la même occasion, sachez que si vous souhaitez vous démarquer, il est important pour vous d’assumer votre style, votre « patte » spécifique. 

Les formations pour devenir dessinatrice

Dans tous les cas, si vous ne souhaitez pas suivre de formation, il peut quand même être intéressant de prendre quelque cours pour améliorer votre niveau ou apprendre des techniques spécifiques. Si vous ne souhaitez pas dépenser trop d’argent et que vous êtes déjà dans la vie active, sachez que vous pouvez utiliser votre CPF. Cela vaut également pour les reconversions en tant que dessinateur.

Vous pouvez aussi suivre des formations plus courtes avec des cours en présentiel ou en ligne à distance.

Les différents métiers de dessinatrice 

Vous pouvez devenir dessinatrice et réaliser des illustrations en Freelance, de l’infographie, vous pouvez aussi être dessinatrice de presse, ou encore réaliser les dessins des BD. Vous pouvez aussi vous rapprocher du métier de graphiste web ou de la création vidéo, de la photo, même si c’est un travail un peu moins spécifique au dessin !
Vous pouvez travailler seul, ou bien être à la tête d’une équipe (ou en faire partie). Egalement, il est possible de dessiner aussi bien sur papier que sur ordinateur, même si ces temps-ci, les tablettes graphiques ont la côte. En effet, la plupart de vos dessins et illustrations seront utilisées en ligne. Le métier de dessinatrice devient de plus en plus digital ! Le Pack Office avec Illustrator, InDesign et Photoshop vous sera très utile.

Avec un métier aussi artistique que le dessin, les possibilités de travail sont infinies. 

Mon expérience professionnelle en tant que dessinatrice

Durant ma courte expérience de dessinatrice, j’ai pu observer de nombreuses facettes du métier ! J’ai commencé mon parcours par deux stages en entreprise pendant ma formation : l’un en Bretagne dans l’architecture, le suivant à Paris dans le domaine de la publicité pendant ma dernière année de cours.

Dessinatrice dans une agence de publicité, dessin sur ordinateur

A la fin de mon DNAP (en 3 ans) et de mon DNSEP (en 2 ans) dans une école bretonne dans laquelle je suis entrée sur concours, j’ai enfin pu plonger dans le monde du travail comme tout bon diplômé ! J’ai pris un poste dans une agence de publicité, pour laquelle je dessinais des planches pour les futures campagnes. Le pack Office est alors devenu mon meilleur ami pour chaque illustration ! Ces planches sont montrées au client pour qu’il les valide, puis elles serviront de guide à tout ceux qui filmeront et réaliseront la campagne. C’est donc une mission très importante et on peut vous demander des modifications de dernière minute sur chaque illustration, ce qui vous oblige à être à l’affut.
Contrairement à ce qu’on peut penser, c’est là qu’on se rend compte que le métier de dessinatrice peut être très stressant.

Aujourd’hui, j’ai totalement quitté le métier de dessinatrice et les métiers d’arts et d’image de manière générale, mais ça c’est une autre histoire ! Je continue le dessin, car cela reste ma passion, mais en dehors des cours, formation et grandes agences parisiennes à l’ambiance infernale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.